Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant , mais vous ne savez pas par où commencer.Certains nombres de démarches sont obligatoirement à suivre avant d’ouvrir un restaurant. Ce guide vous aidera à connaître les formalités à prendre en compte et les règles à respecter pour la réalisation de ce grand projet.

Les étapes nécessaires pour l’ouverture d’un restaurant

ouvrir un restaurantAvant de vous lancer, vous devez définir le concept de votre restaurant, c’est-à-dire vos menus, votre décoration et votre thème. Aussi, il est important de réfléchir au domaine géographique, car l’emplacement du restau est déterminant pour le succès de votre projet. Il est préférable d’opter pour une zone passante et accessible par les différents moyens de transport.

Pour mieux connaître le secteur de la restauration, vous devez faire une étude de marché. Cette étape vous permet d’établir la stratégie à mener pour attirer vos clients potentiels et réaliser une veille concurrentielle.

Il est également primordial de penser au mode de financement du restaurant. Effectuez un business plan et élaborez les prévisions financières avec une étude des coûts et des aides conditionnels.

Par la suite, choisissez le nom de votre enseigne et veillez à vérifier sa disponibilité auprès de l’Inpi. Le nom peut ensuite être déposé en tant que marque.

Les démarches administratives pour ouvrir un restaurant

Les principales formalités administratives à respecter pour l’ ouverture d’un restaurant sont :

-Les actes d’immatriculation à la chambre des métiers ou au registre du commerce et des sociétés (RCS)

-La rédaction de statuts

-La publication d’annonce légale

-Les procédures relatives à la location d’un bail commercial (dans le cas d’une location)

L’immatriculation et le dépôt des statuts sont à  réaliser au centre de formalités des entreprises (CFE) de votre ville.

Les opérations peuvent être plus ou moins longues selon votre situation. Pour gagner du temps, il est recommandé de vous faire aider par un expert-comptable. Ce dernier fera le suivi de toutes les démarches. Ainsi, vous serez épargné de beaucoup d’effort.

Choisir le bon statut juridique

Comme toute création d’entreprises, pour l’ouverture d’un restaurant, le choix d’un statut juridique est obligatoire. En effet, le statut juridique désigne la forme sous laquelle vous allez exercer votre activité de restaurant .

Ce statut peut être :

-en société commerciale (SAS, SARL, SASU, SNC, etc)

-en auto entrepreneur

-en entreprise individuelle (EI)

Chaque statut juridique vous gage de manières distinctes sur les plans de la responsabilité juridique.